Nouveau cursus de formation initiale

  • Formation initiale

Le nouveau cursus de formation initiale a pour objectif de former aux enjeux de l'action publique et de permettre l'acquisition des compétences nécessaires à l'exercice des fonctions de cadre supérieur de l'État, en combinant des enseignements et des stages.
Crédit image | ©François Revouy • Institut national du service public (INSP)

En quelques points

  • Lieu | Site de Strasbourg • 1 rue Sainte-Marguerite, 67000 Strasbourg
  • Conditions d’accès | Réussite de l'un des concours d'accès à l'INSP
  • Statut des élèves | Fonctionnaires stagiaires
  • Débouchés | Cadre supérieur de la fonction publique

Corps des administrateurs de l'État
Corps des administrateurs de la Ville de Paris
Corps des magistrats des chambres régionales des comptes
Corps des magistrats des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel
Corps des administrateurs de la direction générale de la sécurité extérieure

Texte

                 

Chiffre
24
Description
mois de formation
Chiffre
5
Description
stages et missions
Texte

                 

Déroulement de la formation

Texte
Alternance de phases d’enseignements et de terrain

La formation initiale est composée de périodes d'enseignements, communs et d'approfondissement, de stages et de missions qui comprennent :

  • les enseignements communs effectués notamment pour partie avec des élèves d'autres écoles de service public, dans le cadre du tronc commun des écoles du service public

  • les enseignements d'approfondissement

  • les stages à l'international et dans les territoires

  • les missions de courte durée au sein d'entités publiques ou privées (administration centrale, services au contact avec le public, entités locales au cours de la mission d'ouverture en territoire)
     

Consulter le détail du programme

 
Référentiel de formation

Le cursus de formation initial de l’INSP repose sur un référentiel de formation qui s’appuie sur les référentiels de compétences de la Délégation interministérielle à l’encadrement supérieur de l’État (Diese) dédiés à la formation de l’encadrement supérieur et dirigeant de l’État.

Consulter le référentiel de formation

Texte

                 

Remote video
Crédit vidéo | ©François Revouy • Institut national du service public (INSP)
Texte

                 

Texte
Modalités pédagogiques

L’élève est acteur de sa formation, au cœur de son acquisition des compétences.

Le cursus de formation s'appuie sur une approche pratique et des formats pédagogiques variés. Une pédagogie active est proposée, basée sur des mises en situations pratiques, des retours d’expériences et des échanges de bonnes pratiques valorisant notamment les expériences professionnelles des élèves et les expériences de stages. 

En savoir plus sur les modalités pédagogiques

 
Tronc commun aux écoles de service public

Le tronc commun articule 6 modules thématiques et des journées d'échange entre élèves autour des défis du 21e siècle. L’INSP en assure le pilotage et la coordination pour les 21 écoles de service public.

Conçu et déployé dans le cadre de la réforme de l'encadrement supérieur de la fonction publique, le tronc commun est un programme de formation qui vise à développer la culture commune des élèves des écoles de service public se préparant à l'exercice de fonctions d'encadrement supérieur ou juridictionnelles.

En savoir plus sur le tronc commun 

Focus sur quelques nouveautés

Immersion « souveraineté, commandement, cohésion »

Cette période intervient au début du cursus de formation initiale des élèves, avant leur départ en stages et missions et affiche un double objectif : développer le leadership et la capacité d’adaptation et de prise de décision, maîtriser les grands enjeux stratégiques et opérationnels de la souveraineté de la France.
 

Mobilisation de la science dans la conduite de l’action publique

La réforme du cursus de formation initiale de l’INSP intègre une compétence relative à la mobilisation de la science dans la conduite de l’action publique, qui vise à sensibiliser les élèves à l’intérêt que présente la recherche scientifique pour un cadre supérieur de l’Etat ainsi qu’à leur permettre de se familiariser avec ses outils et ses méthodes.

Texte

                 

Remote video
Crédit vidéo | ©François Revouy • Institut national du service public (INSP)
Texte

                 

Texte

Professionnalisation du cursus

Texte
Approche par compétences

La maquette pédagogique du nouveau cursus repose sur le référentiel des compétences managériales et le référentiel des compétences transverses établis par la Délégation interministérielle à l’encadrement supérieur de l’État (Diese).

Ces référentiels identifient les compétences qui se rapportent à différents moments de la carrière des hauts fonctionnaires. Ainsi, 3 niveaux visent successivement :

  • les cadres supérieurs

  • les cadres de direction

  • et les cadres dirigeants

 
C'est le niveau "cadre supérieur" qui est pris en compte pour le cursus de formation initiale de l'INSP.

Le référentiel de formation reprend les compétences des référentiels de la Diese. Une compétence supplémentaire a été prévue, visant à mobiliser la science dans la conduite de l'action publique et correspondant à la feuille de route de l'INSP, qui prévoit d'apprendre aux futurs cadres supérieurs à utiliser les méthodes de la recherche scientifique.

Le référentiel de formation identifie les apprentissages qui permettront l'acquisition des compétences lors des phases d'enseignements et des périodes de terrain. La plupart de ces compétences donneront lieu à une évaluation et à une validation.

 
Période terrain • Stages et missions

L’INSP étant une école d'application, les stages et missions occupent une place centrale dans le cursus de formation. Les élèves effectuent 2 stages et 5 missions, répartis sur 11 mois environ.

La période terrain place les élèves en situation de responsabilité et les familiarise avec des environnements professionnels variés. Les stages et les missions visent à donner l’opportunité aux élèves de développer leurs compétences sur une période significative (3 à 5 mois) dans des structures interministérielles qui permettent d’aborder de nombreux champs des politiques publiques.

En savoir plus sur les stages et missions

Texte

                 

Remote video
Crédit vidéo | ©François Revouy • Institut national du service public (INSP)
Texte

                 

Texte

Individualisation du parcours

Texte
Accompagnement individuel de l’élève

Durant la formation initiale, les élèves suivent un parcours individuel de professionnalisation destiné à les accompagner et les aider à élaborer leur projet professionnel. Ce parcours inclut plusieurs dispositifs d'accompagnement, notamment :

  • La période des enseignements communs avant la période terrain permet aux élèves de se préparer au stage en fonction de leur parcours antérieur, des compétences qu’ils souhaitent développer et de leur projet professionnel.
     

    Pendant la période terrain, l’Institut demande aux maîtres de mission et de stage un accompagnement renforcé, dont au moins deux bilans personnalisés avec l’élève pour faire le point sur l’acquisition des compétences et orienter les missions si nécessaire.
     

    Cet accompagnement se manifeste aussi à travers les retours à destination des élèves, écrits et oraux, organisés à la suite de chaque conseil d’apprentissage.

  • Des membres du conseil de professionnalisation reçoivent chaque élève individuellement, pour une durée moyenne de 45 minutes, à certaines étapes-clés du cursus.
     

    En parallèle de ces rencontres et tout au long des deux années de formation, un référent est identifié pour chaque élève pour répondre à ses questions.

    Actualité | Découvrez la liste des membres du conseil de professionnalisation de l'INSP !
    Actualité | Journée de lancement du conseil de professionnalisation

  • Un coach individuel certifié et ayant une connaissance ou une expérience de l’encadrement dans la fonction publique est mis à la disposition de chaque élève durant les deux années de cursus. Trois rencontres sont organisées chaque année de manière obligatoire (en présentiel et distanciel).

Texte
 
Approfondissement des compétences en lien avec le projet professionnel

Une des évolutions majeures du nouveau cursus réside dans la mise en place de parcours individualisés et d’enseignements différenciés aux élèves lors de la période des approfondissements après stages. En fonction de leur parcours et de leur projet professionnel, les élèves choisissent 3 majeures de compétences transverses et 2 majeures de politiques publiques parmi celles proposées par l’INSP.

 
Mises à niveau pour accompagner la diversification du recrutement

L’entrée en vigueur des concours réformés en 2024 et l’effort accompli dans la préparation aux concours de certains publics spécifiques permettent de renforcer la diversité et la richesse des promotions. Cette diversité nécessitera dans certains cas un accompagnement adapté pour atteindre les prérequis des différents enseignements proposés. Des ateliers de mise à niveau pourront ainsi être proposés, notamment en droit public, en économie et en finances publiques. 

Texte

                 

Texte

Évaluation des élèves

Texte
Objectifs du nouveau dispositif d'évaluation

Le système d’évaluation du nouveau cursus de formation adopte une forme courante dans l’univers professionnel en se matérialisant par un bilan d’acquisition des compétences de chaque élève accompagné par des commentaires d’appréciation du niveau d’acquisition.

Il existe 4 niveaux de maîtrise de la compétence :

  • Niveau 1 – non acquis

  • Niveau 2 – en cours d’acquisition

  • Niveau 3 – acquis

  • Niveau 4 – dépasse les attentes

 
Ce nouveau dispositif permet à chaque élève de faire le point sur son niveau professionnel de manière fine et détaillée, et donne une place prépondérante à la valorisation de la progression de l’élève. En effet, une compétence sera évaluée à plusieurs moments du cursus (enseignement et terrain) et dans plusieurs contextes. Ainsi, il permet à l’élève de bénéficier de retour sur ses compétences professionnelles à travers une culture du feedback qui sera rendue systématique.

 
Évaluations formatives et sommatives

Des évaluations formatives seront dispensées tout au long du cursus. Il s’agit d’un retour formulé à l’élève sur sa réalisation et ayant pour objectif de l’aider à progresser.

Des évaluations sommatives seront mises en place à des moments spécifiques du cursus et permettront de vérifier l’acquisition et le niveau de chaque compétence.

Les évaluations, formatives et sommatives, seront présentées au conseil d’apprentissage qui est l’instance de suivi de l’acquisition des compétences.

Texte

                 

Remote video
Crédit vidéo | ©François Revouy • Institut national du service public (INSP)
Texte

                 

Texte

Procédure de sortie

Texte

La nouvelle procédure de sortie permet de renforcer le lien entre, d'une part, les souhaits et les compétences détenues par les élèves et, d'autre part, les compétences attendues sur les postes qui leur seront proposés à l’issue du cursus de formation initiale. 

Cette nouvelle procédure place l’employeur au centre du dispositif en lui conférant le choix de sa décision de recrutement.

Cette procédure comporte trois grandes étapes, encadrées par le décret 2023-30 du 25 janvier 2023 relatif aux conditions d'accès et aux formations à l’INSP qui garantit le respect des principes d'impartialité et d'égalité de traitement entre les élèves.

En savoir plus sur la nouvelle procédure de sortie

Texte

                 

Texte

Gouvernance

Texte

Une gouvernance composée de 3 instances est prévue pour accompagner le cursus de formation.

  • Le conseil de professionnalisation a pour objectif d’accompagner les élèves de la formation initiale de l’INSP tout au long de leur cursus, en vue de la définition de leur projet professionnel. Il est une instance d’accompagnement qui permet à l’élève de préparer la nouvelle procédure de sortie, reposant sur l’appariement profil-poste, dans laquelle la place du projet professionnel de l’élève a une place prépondérante.
     

    Le conseil de professionnalisation est composé de 38 membres, nommés par la directrice de l’Institut, qui bénéficient d’une journée de formation à l’écoute active et à l’accompagnement.

    Actualité | Découvrez la liste des membres du conseil de professionnalisation de l'INSP !
    Actualité | Journée de lancement du conseil de professionnalisation

  • Le conseil d’apprentissage est une nouvelle instance chargée du suivi pédagogique des élèves. Il se réunit pour faire le point sur la maitrise des compétences du référentiel par les élèves, et notamment leur progression. En fin de scolarité, il constate et valide le niveau de maitrise que l’INSP pourra attester pour chaque élève.
     

    Son fonctionnement s’inscrit dans une logique d’accompagnement tout au long du parcours. L’objectif des travaux du conseil est d’aider les élèves à progresser, idéalement jusqu’au plus haut niveau de maitrise des compétences. La distinction de différents niveaux entre les élèves est désormais remplacée par une logique d’accompagnement à la progression individuelle.
     
    Cet accompagnement repose sur des séances du conseil d’apprentissage aux quatre moments clés de la scolarité :

    • à la fin de la première phase d’enseignements (fin avril N)
    • à la fin de la première période terrain (octobre N)
    • à la fin de la dernière période terrain (juin N+1)
    • à la fin de la deuxième phase d’enseignement, avant la procédure d’appariement (septembre N+1)
  • Le décret 2023-30 du 25 janvier 2023 relatif aux conditions d'accès et aux formations à l'INSP crée un comité d'aptitude pour les élèves dont les résultats aux évaluations continues ou dont les conditions de suivi de la formation initiale ne permettraient pas de considérer comme acquises les compétences socles attendues pour exercer les missions dévolues aux métiers de sortie de l'institut. Ce comité est composé de 5 membres.
     

    Cette instance nouvelle se prononce jusqu’au début de la procédure de sortie, à la demande de la directrice de l’INSP, et vise ainsi à ne pas rendre automatique la titularisation d’un élève à l’issue du cursus de formation initiale. Bien que le recours à ce dispositif ait vocation à demeurer exceptionnel, sa mise en place permettra d’apprécier, à tout moment du cursus, par une instance spécifique, les difficultés rencontrées par un élève et de préconiser des modalités de remédiation.
     

    Lorsque le comité émettra un avis défavorable à la participation de l'élève à la procédure de sortie, celui-ci propose soit le renouvellement total ou partiel de la formation initiale, soit qu'il soit mis fin à cette dernière. Les décisions de renouvellement de la formation initiale sont prises par la directrice de l'INSP. Les décisions de mettre fin à cette formation sont prises par arrêté du Premier ministre.
     

    La mise en place de ce comité s’accompagne de garanties, pour l’élève. Celui-ci peut se faire accompagner lors de son audition par le comité.
      

    Actualité | Les membres du nouveau comité d'aptitude ont été nommés

Texte

                 

Texte

Textes officiels

Arrêté du 28 décembre 2023 portant approbation du règlement intérieur de l'INSP
Consulter l'arrêté sur Légifrance
 
Décret n° 2023-30 du 25 janvier 2023 relatif aux conditions d'accès et aux formations à l'INSP
Consulter le décret sur Légifrance

Texte

                 

Texte

Contact

Vous avez des questions ? Contactez-nous !

Les équipes du département des concours de l'INSP sont à votre écoute. Sélectionnez l'objet "Formation initiale" pour les contacter !

Formulaire de contact

Date de création de la révision
1 février 2024

Pour aller plus loin