Sybille Mert est nommée directrice de la formation initiale et continue

  • Formation

  • L'Institut

Sybille Mert rejoint, le 4 juillet 2022, les équipes de l’Institut national du service public (INSP) en tant que directrice de la formation initiale et continue.
Nomination de Sybille Mert
Crédit image | © Olivier Bolvin - ministère de l'Europe et des Affaires étrangères (MEAE)
Content
Texte

Sybille Mert occupait jusqu’à présent les fonctions de sous-directrice de la formation, des concours et des stages au sein de la direction générale de l'administration et de la modernisation du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères. Elle a débuté sa carrière comme officier de protection à l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra).

Son parcours l'a aussi amenée à travailler pour l'ambassade de France à Berlinl'ambassade de France à Bruxelles et au sein du cabinet d'Annick Girardin, alors ministre de la Fonction publique.

Au cours de ses années de services, Sybille Mert a réussi trois concours de la fonction publique : le concours d’officier de protection de l’OFPRA, le concours externe pour le recrutement de secrétaires des affaires étrangères (Orient) et le concours interne de Conseiller des affaires étrangères (Orient).

 
Les missions qui lui sont confiées au sein de l'INSP

En relation directe avec Maryvonne Le Brignonen, directrice de l'INSP, Sybille Mert aura la responsabilité :

  • de piloter la transformation pédagogique de l’Institut et sa mise en œuvre ;
  • de contribuer à la définition de la stratégie de l’Institut en matière de formation initiale et continue, en concertation avec la direction de la recherche ;
  • d’organiser et de veiller au bon déroulement des concours d'entrée à l'INSP et des formations préparatoires associées ;
  • d’assurer la formation initiale des élèves fonctionnaires issus des concours ;
  • de mettre à disposition une offre de formation professionnelle continue à destination de personnes exerçant ou ayant vocation à exercer des fonctions d'encadrement supérieur ;
  • de veiller à la cohérence et à la qualité pédagogique de l’enseignement destiné aux élèves des écoles de service public et ainsi participer à la mise en place d’une culture commune de l’action publique ;
  • d'assurer le recrutement des membres du corps professoral issus de l’encadrement supérieur et participer au recrutement des enseignants-chercheurs.

 

L'INSP lui souhaite la bienvenue et pleine réussite dans ses nouvelles fonctions !

À découvrir également