Recherche

  • Recherche

La recherche est un des axes forts de développement de l’Institut national du service public. Un budget dédié est alloué dès 2022 et des recrutements d'enseignants-chercheurs sont prévus.
Recherche
Crédit image | ©iStock.com
Chiffre
1
Description
million d’euros de budget supplémentaire en 2022

Les objectifs de l’INSP en matière de recherche

Texte

L’INSP a pour ambition de renforcer les liens entre les politiques publiques, la recherche et le monde universitaire, notamment pour concevoir des enseignements ouverts aux dernières avancées scientifiques et aux évolutions de la société :  

  • en s’appuyant sur un conseil scientifique et un conseil pédagogique ; 

  • en déployant des partenariats pédagogiques et de recherche d’excellence avec des universités françaises et du monde.

L'équipe de recherche

Texte

L’actuelle équipe de recherche de l’INSP est composée de trois chercheurs permanents ainsi que de quatre chercheurs associés, qui exercent également des fonctions pédagogiques au sein des formations. Ces effectifs seront renforcés par le recrutement d'enseignants-chercheurs en binôme avec des praticiens expérimentés de l'action publique et constitueront le corps professoral permanent de cette école d’application. 

Les projets de recherche en cours

Texte

Le pôle Recherche, études et publications (PREP) pilote différents travaux et projets : 

  • Les travaux sont menés sous la direction d’Isabelle Fortier (ENAP), chercheuse-invitée au titre de la Chaire Gutenberg, sur le thème : « Quand l’administration publique est sujette aux variations de rythme : les managers publics face aux défis de l’accélération sociale ».

  • En collaboration institutionnelle avec Sciences Po Paris, le projet est destiné à constituer une base de données nécessaire à la compréhension des mécanismes conduisant à la faible représentation des femmes au sein de l’ENA. La recherche proposée dans le cadre du projet EGALE vise à tester différentes hypothèses à partir de la base de données commune aux deux institutions.

    Cette base permettra la comparaison des données de l’ENA (puis de l’INSP) relatives aux concours et aux élèves avec celles de Sciences Po relatives aux étudiants du master « Affaires publiques » et de la préparation aux concours administratifs. 

  • Il vise à analyser les évolutions de la perception des principaux outils managériaux au sein de l'encadrement supérieur de l’administration publique française, en termes d’attentes vis-à-vis du management ou du poste occupé. Il s’agit également de vérifier dans quelle mesure les éventuelles variations peuvent être corrélées au genre, à la génération ou au degré d’expérience professionnelle.

    Ce projet, développé en partenariat avec l’université de Paris Dauphine, a donné lieu depuis 2015 à l'administration d'une enquête annuelle permettant de collecter de nombreuses données quantitatives et qualitatives auprès des élèves en formation à l'ENA (FI, CSPA, CIO) et bientôt à l’INSP. 

  • Le PREP participe au projet d’Encyclopédie du management public lancé à l’initiative de Manel Benzerafa-Alilat (Université de Paris-Nanterre), Danièle Lamarque (ancien membre de la Cour des comptes européenne) et Gérald Orange (Université de Rouen), qui sont aussi les coordonnateurs de l’ensemble de l’ouvrage (publié en ligne et sur papier par l’Institut de gestion publique et de développement économique). Ce projet a pour but d’offrir aux étudiants, enseignants et praticiens une présentation de tous les termes, concepts et théories qui relèvent du management public au sens large. Son champ comprend la gestion des organisations publiques ainsi que la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des politiques publiques. Plus de 300 entrées ont été retenues. Elles sont organisées en une douzaine de catégories. Le PREP est responsable de la catégorie « Institutions » qui compte une trentaine d’entrées.  

  • Le pôle assure la production et le traitement de données statistiques sur les élèves et les candidats aux concours d’entrée. Le travail de collecte et de traitement de données statistiques concerne historiquement le parcours et le profil des admis issus des concours. Depuis plusieurs années, l’enquête a été étendue à tous les candidats. 

    Par ailleurs, le Prep a apporté un support technique aux services chargés des étudiants des classes préparatoires “Talents du service public” : 

    • au cours de la phase de candidatures afin d’assurer une collecte de données exhaustive et exploitable statistiquement ; 

    • sur le projet de constitution d’une base de données unique recensant l’ensemble des étudiants passés par un centre de préparation depuis son ouverture.

  • Le Prep organise enfin des colloques, journées d’études, séminaires… Les membres de l’équipe de recherche sont par ailleurs régulièrement invités à des manifestations scientifiques. 

Texte

             

Media (Image)
RFAP
Crédit image | ©Institut national du service public
Texte

             

Une publication scientifique de référence, la Revue française d’administration publique

Texte

Fondée en 1977 par l’Institut international d’administration publique, la Revue française d’administration publique (RFAP) est éditée depuis 2002 par l’ENA et depuis le 1er janvier 2022 par l’INSP. 

Revue scientifique trimestrielle de référence dans les domaines de l’administration et des politiques publiques, en particulier dans leurs dimensions comparées et européennes, elle repose sur une approche pluridisciplinaire et se propose d’étudier les grands enjeux de l’administration publique. Elle fait appel au droit et aux sciences sociales qui participent à la compréhension de son objet, notamment la science politique, l’économie, la sociologie, l’histoire et les sciences de gestion. 

Les objectifs de la RFAP
 

    Checklist
  • Titre
    Encourager le développement de travaux de recherche

    portant sur les diverses approches de l’administration publique, sur la gestion publique, et sur la place de l’administration dans le contexte de l’européanisation et de la mondialisation ;

  • Titre
    Enrichir le débat scientifique

    par la publication d’analyses ou de témoignages de praticiens engagés dans l’action publique et de stimuler le dialogue entre les universitaires et ces derniers ;

  • Titre
    Éclairer les décideurs actuels et futurs

    en leur offrant des éléments d’évaluation et de comparaison sur les réformes de l’État et de la gestion publique ;

  • Titre
    Développer la dimension comparative

    dans l’approche de l’administration et des politiques publiques ;

  • Titre
    Améliorer la compréhension

    de l’administration, de la gestion et des politiques publiques en présentant le résultat de travaux de recherche originaux, d’auteurs français ou étrangers ;

  • Titre
    Assurer la diffusion des connaissances

    portant sur les diverses approches des domaines couverts par la RFAP. 

Texte

La ligne éditoriale de la RFAP

  • La RFAP traite de thèmes aussi variés que l’administration des universités, de la recherche, des écoles, de la santé, des armées, de la justice, des parlements et même du sport. Elle publie également des articles sur les politiques publiques, les problèmes qu’elles cherchent à résoudre, leurs acteurs, leurs procédures et leurs évaluations.

    À titre d’exemples, la RFAP a consacré des dossiers à la politique pénitentiaire, les politiques de la ville, de l’environnement ou de l’immigration. 

  • La RFAP s’attache à donner une dimension comparée aux dossiers qu’elle traite. Ce positionnement témoigne de la volonté d’ouverture de la revue sur ce qui se fait en administration publique à l’étranger.

    Elle publie en outre des dossiers thématiques consacrés à l’administration de certains pays (Italie, Japon, Afrique du sud, Mexique, Chine, États-Unis…) et à des administrations internationales, en particulier à l’administration européenne.

  • Les articles publiés se caractérisent par leur valeur ajoutée et leur capacité à contribuer au progrès de la connaissance et des pratiques dans le domaine de l’administration, de la gestion et des politiques publiques.

    Les manuscrits soumis à la RFAP sont des contributions originales et inédites. La RFAP publie également des notes de lecture ainsi que des « chroniques de l’administration » tenues sur le long terme.

    La gouvernance de la revue implique un comité de rédaction de 26 membres et un conseil scientifique.

Texte

            

Les papiers de recherche de l’INSP

Texte

La collection en ligne « Les papiers de recherche de l’INSP » offre un accès libre à des travaux de recherche réalisés en interne (mémoires de master, travaux des élèves, interventions à des colloques ou conférences) ou dans le cadre de la coopération que l’INSP mène avec ses partenaires. Ils sont sélectionnés par le pôle Études, recherche et publications de l'Institut.

Cette collection a pour but de participer à la diffusion des connaissances sur des questions d’administration, de gestion et de politiques publiques, et se structure autour de trois séries thématiques :

  • administration et gestion publiques ;
  • questions européennes et internationales ;
  • gestion des risques.
Les papiers de recherche publiés de 2018 à 2021 par l’École nationale d’administration (ENA), remplacée le 1er janvier 2022 par l’Institut national du service public (INSP), restent accessibles sur le site web archivé de l’ENA :

Chaire innovation publique

Texte

Pour répondre aux grands enjeux de politique publique contemporains, l’action publique est engagée, en France comme à l’international, dans un mouvement de transformation forte qui mobilise depuis quelques années des approches nouvelles, fondées sur les sciences sociales et politiques, l’innovation et le design, les sciences du numérique et les sciences comportementales. L'action publique expérimente ainsi des formes nouvelles pour accroître sa capacité à innover, accélérer sa transformation numérique, et accompagner l’émergence de nouvelles conceptions de la gouvernance publique et de la démocratie, à hauteur des attentes des citoyens et de la société.

Créée par l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI), l’Institut national du service public (INSP)*, Sciences Po et l’École polytechnique, la Chaire innovation publique a pour objet de fédérer l’effort de recherche et de formation des quatre écoles au service de cette transformation de l’action publique. Elle vise à explorer transversalement ces nouvelles formes de l’action publique et à accompagner leur développement, en interaction forte avec ses partenaires et aux côtés de celles et ceux qui font l'action publique au quotidien. 

*après la suppression de l'École nationale d'administration (ENA) le 31 décembre 2021

En savoir plus sur la Chaire innovation publique

Date de création de la révision
11 mai 2022